Aller aux nouvelles

INTERVIEW

« Nous avons réussi à augmenter la competitivité des entreprises en Europe »

Sara Mateo Entreprises

Aider les entrepreneurs à concrétiser leurs idées est l’un des objectifs du domaine d’expertise Entrepreneuriat chez Zabala Innovation. Celui-ci se compose de huit professionnels aux profils différents qui collaborent afin de développer des projets technologiques orientés vers le marché. Sa responsable, Sara Mateo, décrit certaines des caractéristiques du travail dans ce département leader dans la canalisation des tendances d’innovation.

De quelle façon Zabala Innovation s’est-elle positionnée dans le domaine de l’entrepreneuriat ?

Dans notre domaine, nous offrons un soutien aux entreprises ou aux entités de recherche qui demandent un financement pour leurs projets, depuis les phases initiales jusqu’à la mise sur le marché du produit ou du service. Nous travaillons principalement avec trois programmes : ceux du Conseil européen de l’innovation, Eurostars et le financement en cascade (cascade funding).

Au sein du Conseil européen de l’innovation, il y a l’EIC Pathfinder pour les chercheurs qui mènent des projets de recherche disruptifs ou de nouveaux concepts non explorés auparavant ; l’EIC Transition, pour la maturation et la validation d’une nouvelle technologie en laboratoire et dans des environnements pertinents, ainsi que pour le développement initial de son modèle commercial ; et enfin l’EIC Accelerator pour les PME dont le produit innovant se trouve dans les dernières phases de développement avant la commercialisation.

Dans le cadre du programme Eureka, tout particulièrement par le biais d’Eurostars, les PME reçoivent un soutien dans leurs travaux de R&D menant à une solution clairement orientée vers le marché.

Et le financement en cascade ?

Le cascade funding est une forme de financement de la Commission européenne par le biais d’organisations intermédiaires. Les fonds sont distribués sous forme de subventions, généralement de petits montants, dont les PME sont les principales bénéficiaires, afin de réaliser de petits projets technologiques.

En outre, il est important de noter que ces programmes ont été conçus précisément pour soutenir les petites entreprises qui, autrement, auraient du mal à concurrencer les grandes et les centres de recherche dans l’écosystème européen.

La pandémie a-t-elle découragé l’esprit entrepreneurial ou, au contraire, est-elle un stimulant pour le monde des affaires ?

Je dirais que l’esprit entrepreneurial est toujours intact et même plus vivant que jamais. Auprès de notre équipe, nous recevons sans cesse des manifestations d’intérêt de la part d’entreprises concernant les appels à projets spécifiques pour les PME et les startups, par exemple de l’EIC Accelerator ou d’Eurostars. Il est vrai que certains secteurs ont beaucoup souffert de la pandémie, mais d’autres ont trouvé, dans cette adversité, de nouvelles possibilités d’innover.

La crise du Covid-19 nous a également conduits au réseautage numérique, les réunions en face à face perdant de leur importance. L’esprit entrepreneurial est-il affecté par cette tendance ?

Nous avons observé une certaine lassitude dans ce domaine. Nombre des réunions que nous avons organisées chez Zabala pour les entrepreneurs que nous soutenons par le biais de nos programmes de financement en cascade ont été virtuelles. Elles ont bien fonctionné, mais les participants nous ont fait part à plusieurs reprises de la nécessité de réunions en présentiel, car elles sont beaucoup plus propices à la mise en réseau, aident à renforcer les relations et conduisent à des collaborations importantes. C’est quelque chose qui est difficile à faire derrière un écran.

Nous avons également pu participer à certains événements en face à face ou hybrides, comme le 4YFN ou le Southsummit, à des moments où la pandémie était mieux contrôlée. Cependant, les restrictions, les limites de capacité, la peur et l’incertitude ont fait que la participation à ces événements a été plus faible que d’habitude.

Quels sont les secteurs qui sont en train d’émerger comme des laboratoires entrepreneuriaux ?

En général, les projets qui sollicitent un financement européen ont une base technologique et un grand potentiel commercial, quel que soit le secteur. Il existe toutefois des domaines prioritaires pour l’Europe et il ne fait aucun doute que les projets qui contribuent à l’atténuation du changement climatique, à la réalisation des objectifs de développement durable ou au renforcement de la compétitivité et de la croissance de l’UE sont avantagés.

Quel rôle jouent les fonds européens dans le financement de ces nouveaux projets ?

Un rôle clé. Souvent, les projets les plus innovants et ayant le plus grand potentiel commercial impliquent un risque élevé dans le processus de développement et de maturation de l’idée. En ce qui concerne le risque technologique, c’est-à-dire le risque associé à toute idée nouvelle et non encore validée, l’un des principaux défis pour les entreprises est d’obtenir un financement privé.

Dans les phases initiales de la recherche et du développement, le soutien public, moteur de la R&D, est essentiel. Une fois cette première phase couverte, l’investissement privé intervient à un stade ultérieur pour commercialiser et faire évoluer la solution.

De quelle façon Zabala Innovation transforme-t-elle les faiblesses de l’entreprise en atouts ?

Les petites entreprises présentent souvent des faiblesses, tant sur le plan financier qu’en termes de compétences ou de connaissances dans des domaines transversaux (juridique, commercial, etc.). Compte tenu de cette réalité, il est important de disposer d’un plan clair pour remédier à ces faiblesses à court, moyen et long terme. Le financement public a un rôle important à jouer à cet égard.

De cette façon, un projet disposant d’une bonne base technologique, dirigé par une équipe engagée, et ayant une stratégie de croissance ambitieuse, peut obtenir des subventions intéressantes qui permettront de renforcer le personnel, d’investir dans la R&D et les équipements, entre autres. Chez Zabala Innovation, nous conseillons et guidons les entreprises dans l’identification des financements et dans l’ensemble du processus de demande de subvention.

En parlant de points forts, quels sont les points forts du domaine d’expertise Entrepreneuriat de Zabala Innovation ?

Sans aucun doute notre équipe multidisciplinaire, les personnes qui la composent et la formation continue qu’elles reçoivent pour connaître en détail les programmes de financement et les tendances de l’écosystème européen de l’innovation.

L’esprit d’entreprise comporte un facteur très important d’enthousiasme et de motivation. Y a-t-il un aspect psychologique dans votre travail ?

Les entrepreneurs font toujours preuve d’un grand enthousiasme lorsqu’ils partagent leur projet, et ils sont capables de convaincre mieux que quiconque du potentiel de leur produit. Nous essayons souvent de les mettre au défi de réfléchir à des choses auxquelles ils n’avaient peut-être pas pensé auparavant, en recherchant des points d’amélioration ou des faiblesses. Cela les prépare aux pétitions qu’ils peuvent recevoir de la part des autorités européennes lorsqu’ils demandent une subvention ou de la part des investisseurs lorsqu’ils recherchent des capitaux privés.

Quelles leçons apprises seront mises en œuvre dans votre domaine en 2022 ?

En 2020, nous avons dit au revoir à Horizon 2020, entre autres programmes de financement européens. En 2021, le programme-cadre Horizon Europe a démarré, et donc ça a été une année d’apprentissage. Avec les expériences de cette première année et un taux de réussite de 50 % pour Zabala Innovation, nous sommes prêts à continuer à travailler comme nous l’avons fait jusqu’à présent et à tirer le meilleur parti des opportunités pour nos clients.

Quelle est le succès dont vous êtes le plus fière ?

Grâce aux subventions que nous gérons dans le cadre du domaine d’expertise Entrepreneuriat, nous avons réussi à atteindre un profil d’entreprises qui n’était généralement pas compétitif au niveau européen. Aujourd’hui, les petites entreprises espagnoles et celles du reste de l’Europe nous font confiance pour franchir le pas. Cela leur ouvre les portes de l’internationalisation et des possibilités de collaboration avec des acteurs stratégiques au-delà de leurs frontières nationales.

Dans cette vidéo, vous pourrez en savoir plus sur le travail du domaine d’expertise Entrepreneuriat de Zabala Innovation.

This site is registered on wpml.org as a development site.